Qualité de l’air - Échelle Régionale

Évaluer des scénarios sur la réglementation des émissions et la planification de l’urbanisme afin de déterminer des façons efficaces d'améliorer la qualité de l’air

Les instances dirigeantes, grandes et petites, ont réglementé les émissions atmosphériques des industries, des véhicules automobiles et provenant d’autres sources pendant plusieurs décennies. Par ailleurs, les planificateurs municipaux se penchent de plus en plus sur la qualité de l’air lorsqu'ils planifient la croissance urbaine.


Toutefois, les règlements et les plans doivent être modifiés avec le temps afin de tenir compte des nouvelles percées scientifiques en matière de pollution atmosphérique ainsi que dans le cadre de technologies connexes. Cette science est complexe. La concentration des polluants atmosphériques dépend de nombreux facteurs : le régime climatique, les interactions chimiques entre les différents polluants, le type et l’emplacement des principales sources d’émission et ainsi de suite.

Face à cette complexité, les organismes gouvernementaux doivent décider quoi, où et dans quelle mesure ils doivent légiférer. De même, les urbanistes municipaux doivent décider quelle est la meilleure façon de composer avec la croissance future de leurs zones urbaines, sans compromettre la qualité de l’air. Afin d’en arriver à des plans et des politiques sécuritaires, rallier les parties prenantes et atteindre l’objectif d’améliorer la qualité de l’air, les décideurs doivent travailler à partir de principes scientifiques éprouvés qui tiennent compte de tous les facteurs importants.

Nos services

Nous aidons les organismes gouvernementaux à évaluer des scénarios de réduction des émissions et à déterminer les répercussions des polluants atmosphériques. En appliquant les règlements proposés et les stratégies de croissance urbaine à une simulation sur ordinateur, nous pouvons évaluer leur effet sur la qualité de l'air dans la région ainsi que les schémas de pollution. Avec ces résultats en main, les gouvernements peuvent élaborer des analyses coûts/bénéfices et prendre des décisions fondées sur la science concernant la qualité de l’air, la croissance et l'aménagement urbain. Nous utilisons également ces modèles pour aider les autres parties prenantes à répondre de manière éclairée aux décisions politiques du gouvernement.

Ce travail se fonde sur une simulation de la qualité de l’air à l’échelle régionale que nous pouvons adapter à n’importe quel endroit dans le monde. Ce modèle prend en compte les effets complexes des conditions météorologiques régionales, la topographie et les interactions chimiques entre les polluants atmosphériques. Il tient également compte de la distribution spatiale complexe des différentes sources d’émission. Nous utilisons le modèle comme outil nous permettant de visualiser comment une stratégie donnée de gestion des émissions dans une région permettra d’améliorer réellement la qualité de l’air. 

Notre travail tire grandement parti de la recherche universitaire actuelle, mais nous mettons constamment l’accent sur les questions et les besoins pratiques de nos clients. Nous tenons compte des délais et nous sommes habitués à respecter les contraintes de temps de nos clients. C'est avec une habileté et une passion exceptionnelles que nous vulgarisons les informations scientifiques complexes dont les non-scientifiques ont besoin pour donner suite à nos résultats.